13 avril 2014

Brèves de Blog

Philippe Mangin et Jean-Philippe Girard à l’Elysée : le président de la république recevra ce mardi 15 avril une délégation d’industriels de l’agroalimentaire conduite par Philippe Mangin (Coop de France) et Jean Philippe Girard (Ania). Stéphane Le Foll sera présent à ce rendez-vous. Présentation du pavillon de la France à Milan : le Commissariat général de la France pour l’exposition universelle de Milan présentera en avant première le Pavillon de la France ce mardi 15 avril au Petit Palais. Ce projet est placé sous le... [Lire la suite]

07 avril 2014

Nouvelles fraîches

La Commission européenne va recouvrer près de 255 millions d’euros auprès de la France La Commission va récupérer auprès des États membres 318 millions € correspondant à des dépenses effectuées au titre de la PAC. C’est la France qui avec 254,84 millions d’euros écope de la plus lourde addition. La France doit rembourser des « attributions indues de droits » dans le cadre des aides surface (pour un montant de 238,9 millions d’euros). Autre pénalité (10,03 millions d’euros) réclamée pour « insuffisances dans... [Lire la suite]
22 septembre 2013

Coop de France : emplois ou taxes, il faut choisir

Les coopératives agricoles en ont ras-le-bol. Et leur président sait faire passer le message. Alors qu’il vient de signer un accord de filière portant sur 30 000 contrats de génération, Philippe Mangin pointe le trop plein de contraintes pesant sur les industries alimentaires en général et les coopératives agricoles en particulier. « Nous ne progressons pas, nous régressons » constate Philippe Mangin en évoquant la situation de l’industrie agro alimentaire en France. Mettant en avant les problèmes de compétitivité, il... [Lire la suite]
Posté par Olivier Masbou à 21:58 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 avril 2013

Felcoop et l’OCM f&l

La réforme de la Pac était au menu de l’AG de Felcoop qui s’est tenu le 17 avril à Paris devant près de 200 personnes. Très en forme, Philippe Mangin, président de Coop de France, a apporté son soutien total aux positions de Felcoop, notamment dans son opposition à la reconnaissance des OP non commerciales. Et de donner sa définition d’une OP : « C’est une organisation propriétaire de la marchandise qu’elle veut commercialiser. On ne peut pas avoir un pouvoir de négociation si l’on ne possède pas la marchandise ».... [Lire la suite]